Contraception

Astuces
Comment réduire la pollution de l’air chez soi ?

Tout au long de notre vie, nous respirons l’air qui nous entoure. Que ce soit chez nous, sur notre lieu de travail, dans les transports, lors d’une promenade… L’air est présent au quotidien !

Or, la qualité de l’air n’est pas toujours aussi bonne que ce que l’on pourrait penser. A l’extérieur, par exemple, l’air peut être pollué par le trafic routier, les industries, certains engrais utilisés dans l’agriculture… De même, la qualité de l’air intérieur (par exemple, chez nous) peut être dégradée par le tabagisme, les moisissures, les produits d’entretien, les peintures, les bougies parfumées, les poils d’animaux… Si votre logement n’est pas suffisamment aéré, les polluants s’accumulent, en particulier l’hiver, lorsque l’on ouvre moins les fenêtres. Cette pollution peut avoir des effets sur la santé : allergies, irritations des voies respiratoires, maux de tête voire intoxications.

Mais alors, comment réduire la pollution de l’air chez soi ?

Astuces :

  • Aérer 10 min par jour, hiver comme été. Cela permet de renouveler l’air intérieur et de réduire la concentration des polluants dans votre logement.
  • La ventilation permet de renouveler l’air en assurant une circulation générale et permanente (grille d’aération, Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC))
  • Identifier et agir sur les sources de pollution.

Pour en savoir plus, retrouvez le Guide complet de la pollution de l’air intérieur dans notre rubrique Santé Environnementale !

Guide de la pollution de l’air intérieur : https://solidaritessante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_INPES_Pollution_de_l_air_interieur.pdf

Sources : Santé Publique France – Notre-planete.info

Share This
titre
retour